Sandale tropézienne pour femme : comment les choisir ?

sandales tropeziennes élégantes et légères pour l'été

Comme chaque année, les filles et femmes de tout horizon se ruent sur les nouvelles paires de sandales à l’arrivée des beaux jours. Hors de question de priver ses jolis pieds du soleil. Encore faut-il choisir la paire idéale : des sandales légères, solides, confortables, intemporelles et adaptées à tous les âges et à tous les styles. Ne vous sentez surtout pas exigeantes, ces critères sont tout à fait légitimes ; et pour preuve, un type de nu-pieds bien particulier coche toutes les cases : la tropézienne, confortable et facile à porter avec n’importe quelle tenue. Découvrez notre guide d’achat et nos conseils pour trouver des tropéziennes à votre pied !

Comment choisir une bonne sandale tropézienne ?

pied de femme manucurée dans une sandale d'étéChaussures d’été à talon, claquette, tong de marque…difficile de s’y retrouver ! La tropézienne est une sandale qui tient son nom de Saint-Tropez, ville où le cordonnier italien Dominique Rondini a fabriqué ses premières sandales à la main. Le choix ne se limite plus aux 4 brides horizontales et à la bride verticale.

La sandale plate perdure et les modèles se diversifient sans cesse ; ce qui rend le choix d’autant plus difficile. Voici quelques critères retenus par Ma-Chaussure qui vous aideront à trouver la meilleure paire.

Le style de la chaussure

Même si la version classique est indémodable, la sandale tropézienne s’affiche aujourd’hui sous quelques styles différents pour répondre aux goûts de chacune. Vous avez généralement le choix entre des versions à brides classiques, des spartiates et des mules.

La tropézienne classique

La version traditionnelle comprend des petites brides en cuir et une fermeture en boucle. Le nombre de brides, la couleur et les finitions ont beau varier, le modèle classique se reconnaît facilement.

L’avantage de ce type de sandales c’est qu’il s’adapte à tous les styles, du décontracté au chic, en passant par le look bohème et le look de plage. Il est même possible de le porter avec une tenue de working-girl avec un blazer assorti.

Les spartiates

La nu-pieds spartiate pour femme remonte le plus souvent jusqu’à la cheville, voire même plus haut. En effet, sur certains modèles, les brides viennent s’enrouler autour de vos mollets pour un style unique. Celles qui ont de longues jambes peuvent jouer aux déesses antiques avec ce type de tropézienne.

Si les versions basses sont quasiment aussi passe-partout que les plus classiques, les spartiates pour femme hautes, quant à elles, s’harmonisent mieux avec les tenues courtes et épurées.

Les mules

Les nu-pieds en cuirs gardent leur authenticité mais ne manquent pas non plus de surfer sur les vagues estivales. Elles existent également en version mule ! Oui, vous pouvez adopter la sandale tropézienne et avoir l’arrière du pied découvert.

Ce style hybride se porte aussi bien avec un short, une jupe ou une robe. Aucun risque de flop sur votre look d’été. En revanche, nous avons à faire à des sandales plates 100% décontractées. Pour résumer en deux mots, les mules tropéziennes sont simples et efficaces.

Si vous recherchez des modèles plus originaux, restez à l’affût des nouvelles collections de sandales pour femme.

La couleur

femme accroupie avec des chaussures colorées et originalesLe modèle original était une tropézienne pour femme marron, à la couleur du cuir. Il se décline aujourd’hui sous tous les coloris pour répondre aux goûts des dames et demoiselles.

D’un côté, une version noire ou d’une autre couleur neutre comme le blanc et le gris présente l’avantage de s’adapter à tous les looks et à toutes les couleurs. Vous pourrez ainsi porter vos chaussures en cuir marron avec n’importe quelle tenue d’été dans votre garde-robe.

De l’autre, les couleurs vives sont parfaitement adaptées aux beaux jours. Des souliers jaunes sont par exemple parfaits pour accompagner une petite robe blanche ou égayer votre look classique. Et pourquoi pas une tropézienne multicolore ou couleur or pour femme ?

Et puis, il y a les imprimés ! La version léopard pour femme ou avec imprimé reptile ajoutera un certain style et de la texture et du cachet à votre tenue vestimentaire préférée.

Les finitions

Côté finition, cette claquette estivale peut être la plus simple possible, comme elle peut être sophistiquée, voire tape à l’œil.

Si votre tenue est suffisamment colorée ou que vous ne souhaitez pas spécialement attirer l’attention sur vos pieds, misez sur les finitions classiques, sans fioritures.

Pour trouver des sandales pour femme plus stylées, vous avez l’embarras du choix parmi les modèles du comparatif Ma-Chaussure.com. Un modèle clouté pour une note chic, rock’n roll ou bohème, une tropézienne à bijoux pour mettre en valeur votre pédicure ou un modèle à pompons pour un style ethnique ou girly ? Le choix vous appartient.

La tropézienne pour femme dorée ou couleur argent est une pièce parfaite pour une note élégante ; que ce soit lors d’une petite soirée en été ou bien pour le bureau.

Différences entre claquette, sandale, escarpin et tropézienne

Les termes utilisés dans le domaine des “chaussures” prêtent souvent à confusion ; que ce soit dans les comparatifs, les tests ou les avis sur Internet. Vous ne confondrez peut être pas mocassin ou espadrille avec tropezienne pour femme. Vous n’hésiterez sans doute pas entre tropézienne et basket pour femme mais faisons le point sur certaines dénominations.

femmes assises sur un banc avec différentes chaussures

Claquette

Claquette est le nom donné aux sandales qui ne sont constituées que d’une seule lanière, plus ou moins grande. Aucun élément ne sépare le gros orteil des autres, la pointe et l’arrière des pieds sont découvertes.

Il s’agit d’un type de sandale léger et confortable qui se porte à la plage, à la piscine ou à la maison. Cependant, certains la portent à l’extérieur en été. La claquette n’a cependant rien à avoir avec l’escarpin et son design est bien différent des tropéziennes.

Sandale

Une sandale est une “chaussure ouverte” constituée d’une semelle et de lanières et qui ne couvre qu’une certaine partie du pied. Le terme “sandale” est plutôt vaste comparé à la claquette. On peut dire qu’il s’agit d’une grande sous-catégorie de chaussures.

Les sandales plates sont légères et confortables ; mais il existe également des sandales à talons. Les modèles à talons compensés et carrés sont plus confortables tandis que les sandales à talons aiguilles sont plus délicates ; du moins pour celles qui n’ont pas l’habitude d’en porter.

Les claquettes et les tropéziennes sont des sandales ; mais il existe d’autres types de sandales.

Escarpin

Si le terme “escarpin” est généralement utilisé pour désigner les chaussures à talons hauts, il faut savoir qu’il fait surtout référence aux chaussures décolletées ; c’est-à-dire qui laisse le coup-de-pied nu. L’escarpin se distinguait aussi par sa semelle mince à la base.

Cependant, à l’heure actuelle, on parle également d’escarpin lorsqu’il s’agit de chaussures décolletées à talons compensées, et donc à semelles épaisses. A noter que l’escarpin peut être fermé ou à bout ouvert.

Une chose est sûre : les escarpins n’ont ainsi rien à voir avec les claquettes ni les sandales ; qui elles ne sont pas forcément des “décolletées”.

Tropézienne

paire de sandales pour femme dans le sable gris

Constituée de brides plus ou moins larges, les tropéziennes font référence à un type de sandales plates et légères en cuir. Les versions classiques sont dotées d’un fermoir à boucle tandis que les versions mules laissent l’arrière du pied découvert. Ce second type pourrait se rapprocher de la forme des claquettes, mais les styles sont totalement différents.

Enfin, les modèles spartiates sont des sandales plates constituées de lanières entrecroisées qui viennent s’enrouler autour des chevilles et/ou des mollets.

Cette fois-ci, aucun quiproquo car il n’y a aucun point commun entre les « sandales de St Tropez » et les escarpins ; ni entre les versions plates et les compensées.

Les meilleures marques de sandale tropézienne

Rondini

Rondini, la pionnière, se trouve en tête de liste. Avec une marque créée en 1927, les cordonniers de Rondini pourraient bien fabriquer ce type de chaussures les yeux fermés.

Si vous recherchez LA marque de sandales tropéziennes, c’est la marque vers laquelle il faudra vous tourner. Les modèles signés Rondini font partie du haut de gamme et sont fabriquées artisanalement en France.

Les paires sont vendues entre 155 et 240 euros. Inutile de préciser que la qualité, la robustesse et le confort sont au rendez-vous.

K.Jacques

Créée en 1933, K.Jacques est une autre marque qui excelle dans la fabrication des sandales sur la ville de Saint-Tropez. Élégantes et intemporelles, les tropéziennes K.Jacques accompagnent facilement toutes vos tenues.

Il faudra néanmoins y mettre le prix car il s’agit de sandales haut de gamme. Comptez entre 200 et 450 euros pour des précieux souliers K.Jacques qui vous accompagneront plusieurs étés.

M. Belarbi

M. Belarbi a décidé de se lancer dans l’aventure de ces nu-pieds bien spécifiques dès l’année 1980. Les sandales de la marque sont appréciées pour leur excellent rapport qualité prix. Elles sont résistantes, confortables et parfaites pour celles qui recherchent des nu-pieds d’été pour femme pas trop chers.

Les moutures de M. Belarbi sont vendues entre 50 et 80 euros. La marque dispose d’une large gamme de produits et propose des styles et des coloris différents pour répondre à tous les goûts.

FAQ

Comment reconnaître les vraies tropéziennes ?

Hormis leur style, les tropéziennes se reconnaissent par leur matière de fabrication. Les tropéziennes authentiques sont effectivement fabriquées à partir d’un cuir d’excellente qualité.

Comment porter les tropéziennes ?

Un des principaux atouts de cette sandale c’est qu’elle s’adapte à presque tous les looks. Robe courte ou longue, jupe, short et jeans s’y prêtent parfaitement.

En revanche, si vous avez des mollets forts, il faudra éviter les spartiates montantes qui mettront en valeur vos mollets serrés. Les spartiates basses seront préférables ; néanmoins, pour atténuer leur effet tassant, optez pour les modèles avec moins de lanières. Il est également déconseillé de les porter avec un pantacourt.

La tropézienne n’est pas recommandée chez les femmes enceintes aux pieds gonflés si les lanières compriment leurs chevilles ou leurs pieds.

Quel est le prix des sandales tropéziennes ?

Le prix varie généralement entre 50 et 450 euros. Vous pouvez trouver des modèles moins chers en dessous des 50 euros, mais il faudra faire un compromis sur la qualité et la durabilité.

Une idée serait de dénicher une tropézienne pour femme en solde, mais qui soit fabriquée par une maison fiable.

Quelle taille choisir pour les tropéziennes ?

Les tropéziennes chaussent normalement. L’idéal serait de vous rendre en boutique pour essayer quelques modèles et faire un choix. Si vous ne pouvez pas vous rendre en magasin, consultez le guide des tailles au lieu de choisir une grande pointure pour prendre de la marge.

Vous saurez alors s’il vous faut réellement ce type de nu-pieds pour femme taille 42 ou une pointure en dessous.

Tropéziennes : bon à savoir

La sandale tropézienne est ainsi LA sandale phare de l’été. Elle se décline sous plusieurs coloris, styles et finitions pour répondre à tous les goûts. Chacune est sûre de trouver la paire idéale ! Légère et confortable, la tropézienne se porte aisément par les demoiselles et les dames de 7 à 77 ans.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles 1 avis - note: 5,00 sur 5